La géolocalisation à l'intérieur

La diffusion à grande échelle des techniques de géolocalisation par GPS via l’essor des smartphones de dernière génération qui fournissent désormais la puissance de calcul nécessaire a démocratisé ce service et a habitué les personnes à en disposer en permanence sous réserve que la réception des informations satellitaires soit satisfaisante… Or, ces informations ne sont plus accessibles lorsque l’on se trouve à l’intérieur de bâtiments.

Différentes solutions de géolocalisation indoor :

  • Les Pseudolites sont des pseudo-satellites qui reproduisent les signaux GPS capables de se propager à l’intérieur d’un bâtiment
  • Les systèmes Wifi utilisent la puissance du signal pour calculer la distance à la borne Wifi
  • L’UWB (Ultra Wide Band) très précis a cependant un coût  élevé
  • La RFID (Radio Frequency Identification) utilise également la puissance du signal pour de la localisation
  • D’une manière plus générale, les réseaux de capteurs

 Les utilisateurs potentiels

Les services associés à la localisation se développent et la localisation Indoor peut intéresser le grand public. Des services de localisation de smartphones sont déjà vendus pour localiser par exemple son enfant à tout instant. La précision n’est cependant pas suffisante pour des applications professionnelles que l’on vise, notamment pour de la localisation à l’intérieur des bâtiments.Le LRIT (Laboratoire de Recherche et d’Innovation Technologique) dans lequel travaille l’équipe LOC’IN s’intéresse en particulier aux Technologies de l’Information et de la Communication pour des applications de santé (TIC SANTE). Les secteurs que l’on vise sont donc les EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes), les hôpitaux, les services de soin à domicile,…

Les actions de recherche actuelles

L’axe de recherche concerne les technologies RF  pour la localisation Indoor dans le cadre d’applications médicales.Les 2 technologies visés sont :